La pénurie de semi-conducteurs appelée à durer jusqu’en 2023, selon Soitec

  • Crydom Relais à semi-conducteurs 1 pc. D53TP50, Relai
    Commute jusqu'à 530 Vrms sur des charges telles que des moteurs, des transformateurs et des appareils de chauffage. Sortie SCR isolée optiquement pour les charges de commutation élevées dans les applications industrielles. Boîtier industriel standard "Hockey puck" pour montage sur châssis ou dissipateur thermique.
  • Banggood XH-W2023 Contrôleur de température PID Sortie à semi-conducteurs 0,1 Commutateur de commande de température de précision
    Fonctionnalité:Nom du produit: Contrôleur de température intelligent PIDModèle de produit: XH-W2023Tension dalimentation: DC12V / 24V / 220V (en option)Tension de sortie: égale à la tension dalimentationCourant de sortie: jusquà 10APuissance maximale: 120W / 240W / 2200WPlage de contrôle de la température: 0-110 ° CPrécision de contrôle: 0.1 ° CTaux de rafraîchissement: 4 fois / secTaille de la vidéo: trois tubes numériques rouges de 0,26 pouceEnvironnement dutilisation: 0 ~ 50 ° C = 85% HRTaille de lapparence: 75 x 35 x 85mmPoids net du produit: 90gCodeDescription du codeDéfinir la plageRéglage dusineP0Commutateur de réglage automatiqueALLUMÉ ÉTEINTDEP1Vitesse de réponse PID1-31P2Gain proportionnel0.1-9.990.2P3Temps dintégration1-999200P4Temps différentiel1-99920P5Période de travail2-60S5P6Alarme de température -50 ~ 120 ° CDEÉtapes dutilisation: 1. Connectez l’alimentation 12V / 24V / 220V à la borne d’entrée et connectez la charge avec une tension égale à la borne d’entrée à la sortie.2. Après la mise sous tension, lécran affiche la température en temps réel. Appuyez sur le bouton Set pour démarrer le clignotement de la valeur de température constante. Appuyez sur les touches haut et bas pour régler la valeur de température constante souhaitée. Une fois le réglage terminé, appuyez sur la touche Entrée.3. Appuyez et maintenez le bouton Rst pour éteindre lappareil. La machine détat de linterrupteur dalimentation et le périphérique sont automatiquement enregistrés.4. Appuyez
  • Wiha, Pinces, Pince à sertir embouts 0.25
    Pour le sertissage d'embouts selon DIN 46228 partie 1 + 4. Exécution : Profilés de forme trapézoïdale ou semi-circulaire pour une connexion sûre de l'embout et du conducteur. Introduction latérale de l'embout et du conducteur. Forme de la tête : stations de profilés fixes pour les sections de conducteurs correspondantes. Normes en vigueur : DIN ISO 5743. matériau : acier à outils de haute qualité, trempé et revenu.

   Paris, 3 sept 2021 (AFP) – Le fabricant français de matériaux pour semi-conducteurs Soitec voit la pénurie actuelle de semi-conducteurs continuer jusqu’en 2023, a déclaré son directeur général Paul Boudre au micro de Radio Classique vendredi.

   La pénurie devrait durer « facilement de six à neuf trimestres » (soit jusqu’à la fin du premier trimestre 2023 ou du quatrième trimestre 2023), a avancé M. Boudre, dont l’entreprise est un champion mondial sur son marché.

   « Nous sommes en face d’une situation où l’industrie automobile revient vers la chaine de fabrication de semi-conducteurs avec des demandes de capacités beaucoup plus agressives », a-t-il expliqué.

   « Ces capacités n’existent pas aujourd’hui, il faut les construire, et il faudra du temps pour rééquilibrer toute la chaîne », a-t-il dit.

   Interrogé sur l’intérêt pour les Européens de dépenser des milliards d’euros pour aider le fondeur américain Intel à venir bâtir une fonderie sur le Vieux continent, M. Boudre s’est montré prudent.

   Intel est présent sur un secteur, celui des puces gravées avec une très grande finesse, qui n’est pas forcément le domaine d’excellence des Européens aujourd’hui, a-t-il expliqué.

   « Il faut que l’Europe décide dans quel secteur » elle veut être un champion mondial, a-t-il expliqué.

   Or « nos grands champions » (comme STMicroelectronics, NXP, Infineon…) « ne sont pas dans le domaine » des gravures extrêmement fines (de l’ordre de 2 nanomètres) comme Intel, « ils sont dans des +business+ moins complexes dans la partie micro-processeur, mais plus complexes sur des applications qui demandent plus d’intégration, où l’on va retrouver sur une même puce des applications totalement différentes ».

   « Il faut absolument continuer à sécuriser les entreprises européennes qui ont des bonnes stratégies, qui sont des champions dans les domaines où ils sont », a-t-il souligné.

   Soitec compte plus de 1.600 salariés, dont la plus grande partie dans son usine de Bernin près de Grenoble.

   L’entreprise prévoit un chiffre d’affaire en hausse de 40% à 950 millions de dollars sur son exercice actuel (clos le 30 juin 2022).

   Soitec fabrique du silicium sur isolant, sur lesquels ses clients gravent des circuits électroniques pour faire produire des puces.

   Sa technologie permet de fabriquer des semi-conducteurs haut de gamme. Ses produits sont présents notamment dans la quasi-totalité des smartphones dans le monde.

Source AFP

Autres informations sur les fabricants de matériaux pour semi-conducteurs

STMicroelectronics est un fabricant multinational franco-italien d’électronique et de semi-conducteurs dont le siège est à Plan-les-Ouates près de Genève, en Suisse

NXP Semiconductors NV est un fabricant néerlandais de semi-conducteurs dont le siège est à Eindhoven, aux Pays-Bas, qui se concentre sur l’industrie automobile. L’entreprise emploie environ 31 000 personnes dans plus de 35 pays, dont 11 200 ingénieurs dans 33 pays. NXP a déclaré un chiffre d’affaires de 9,4 milliards de dollars en 2018

Infineon Technologies AG est un fabricant allemand de semi-conducteurs fondé en 1999, lorsque les activités de semi-conducteurs de l’ancienne société mère Siemens AG ont été scindées. Infineon compte environ 46 665 employés et est l’un des dix plus grands fabricants de semi-conducteurs au monde

Soitec est une entreprise industrielle française qui conçoit et produit des matériaux semi-conducteurs. Ces matériaux sont utilisés pour la fabrication des puces qui équipent les smartphones, les tablettes, les ordinateurs, les serveurs informatiques ou les data centers.

Autres articles sur la pénurie de semi-conducteurs

Chômage partiel et passage à une seule équipe à l’usine PSA de Rennes

Actualités