5 entreprises technologiques françaises dans lesquelles investir

Les entreprises technologiques françaises sont en plein essor et cet article en présente cinq. C’est le moment idéal pour investir dans la technologie française car elle continue d’innover et d’accroître sa part de marché à l’international.

Les entreprises dont nous allons parler aujourd’hui sont BlaBlaCar, Criteo, Deezer, Ingenico Group et Netatmo.

La French Tech mise à l’honneur année après année

La tech française est actuellement en plein essor avec une part de marché qui franchit désormais les frontières internationales depuis trois années consécutives. Grâce à la diversité et à la qualité de ses employés et de ses clients, la France a pu produire un certain nombre de produits innovants qui ont été salués à l’échelle internationale.

L’industrie technologique française s’appuie sur une culture de collaboration et d’innovation qui permet aux petites et grandes entreprises technologiques de prospérer dans un environnement compétitif. C’est toujours passionnant de voir comment la tech française continue de se développer année après année.

Voici donc 5 de ses pépites potentiellement très rentables sur le marché.

Blablacar

BlaBlaCar est la plus grande entreprise de covoiturage d’Europe. Elle compte plus de 12 millions de membres dans 18 pays, et sa croissance est rapide. Cette startup parisienne a été fondée en 2006.

De 2013 à 2014, BlaBlaCar a connu une croissance de 260% et a levé un total de 200 millions de dollars de financement. En 2016, l’entreprise a été évaluée à 560 millions d’euros. Aujourd’hui, en 2021, Blablacar est valorisée à environ 2 milliards d’euros et se prépare à son introduction en bourse.

Cela vaut vraiment la peine d’investir dans BlaBlaCar car elle a encore clairement de la place pour plus de croissance !

Criteo

Criteo est une entreprise de technologie publicitaire en ligne spécialisée dans le marketing basé sur la performance. L’entreprise propose une plateforme publicitaire en temps réel basée sur le cloud qui met en relation les annonceurs et les consommateurs.

Depuis le lancement de Criteo en 2007, l’entreprise a levé un total de 190 millions de dollars. La startup emploie maintenant plus de 900 personnes et continue de se développer rapidement. Elle est passée de 227 millions d’euros de revenus pour 2012 à 584 millions d’euros seulement quatre ans plus tard !

A l’heure où ces lignes sont écrites, l’action cotée au Nasdaq a connu un plus bas au 20 mars 2020 à 7 dollars contre un plus haut à 54,90 dollars le 26 mai 2017. Attention donc à sa volatilité !

Deezer

Deezer est un service français de streaming musical.

Le service permet d’écouter ses chansons préférées en ligne partout.

C’est l’un des plus grands services de streaming musical par abonnement au monde, avec plus de 40 millions de titres disponibles et plus de 20 millions d’auditeurs actifs mensuels dans le monde.

Groupe Ingenico

Valorisée à plus d’un milliard d’euros depuis 2018, Deezer fait partie des licornes françaises.

Le groupe Ingenico est un spécialiste mondial des solutions de paiement qui propose des moyens intelligents, fiables et sécurisés de payer via la plus large gamme de moyens, y compris les téléphones mobiles ou les tablettes, en utilisant la technologie sans contact.

Rachetée par Worldline début 2020 pour près de 8 milliards d’euros, le Groupe Ingenico fait clairement partie des entreprises technologiques françaises qui ont su le mieux se vendre. Pour le plus grand bonheur de ses investisseurs !

Le Groupe Legrand et sa marque Netatmo

En effet la start-up a été fondée en 2011 par Fred Potter, ingénieur et entrepreneur, et Jean-Pierre Dumolard, expert de l’industrie des hautes technologies. Ils ne sont pas « ancien ingénieur d’Apple », Fred Potter avait déjà lancé deux start-ups dont Withings

Enfin, Netatmo est une startup française qui fabrique des produits pour la maison intelligente tels que des stations météo, des caméras de sécurité et des thermostats.

En novembre 2018, Legrand a racheté Netatmo et l’a intégré à l’unité de maison connectée de l’entreprise. Le nom de l’entreprise a été conservé.

Netatmo a présenté sa sonnette vidéo intelligente au CES en janvier 2019, ainsi qu’un nouveau partenariat avec la firme Bubendorff. iDiamant est une solution intelligente pour les volets roulants de la marque Bubendorff que Netatmo sortira en collaboration avec l’entreprise.

Si vous aviez investi dans le groupe Legrand le 24 octobre 2008, vous auriez payé l’action 11,01 €. Et si par la suite vous l’aviez vendu le 13 août 2021, vous auriez gagné 97,54 € par action. Belle affaire n’est-ce pas ?

Faut-il n’investir que dans des valeurs technologiques ?

Investir dans des actions technologiques, comme toutes autres, est risqué. Le risque peut venir du fait que l’innovation qui est intrinsèquement liée à ce type d’entreprise présente forcément une part d’incertitude.

Il existe cependant des moyens d’atténuer ce risque.

Par exemple, vous pouvez investir dans des fonds communs de placement qui suivent un thème spécifique, comme les actions technologiques. De ce fait, vous allez éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier en gérant un portefeuille diversifié d’actions. Ainsi, si une entreprise fait défaut, les autres pourraient réussir à compenser cette perte.

Voici un article qui explique plus en détails les principes des fonds communs de placement : Comment investir dans un fonds commun de placement ?

Nous n’avons évoqué dans cet article des actions d’entreprises technologiques uniquement. Mais rappelez-vous qu’un secteur tout entier peut subir d’énormes pertes (la bulle de l’internet à la fin des années 1990 par exemple). Diversifiez donc même au-delà d’un secteur d’activité (investissement éthique, luxe, industrie, etc.).

Conclusion

Il est clair que la France est à la veille de quelque chose de grand dans le domaine de la technologie. Google a déjà investi massivement dans des startups françaises et un nombre croissant de grandes entreprises ouvrent leurs portes à l’innovation française, notamment Samsung, Intel et Facebook.

En se concentrant à la fois sur le matériel (Ingenico Group) et sur les logiciels (Deezer), on ne sait pas ce que ce pays va encore inventer – ni dans quelle mesure il va dominer le marché lorsqu’il le fera.

Si vous voulez garder une longueur d’avance en matière d’investissement technologique, suivez-nous sur les réseaux sociaux ou consultez notre blog pour découvrir d’autres articles sur les technologies internationales innovantes !

Recent Articles

spot_img