Actualités IT en France

Communiquer sur vos produits et services innovants

Concours d’éloquence : Yassine Yakouti vous dit tout !

Les concours d’éloquence sont les meilleures occasions pour les étudiants en droit de faire part de leurs talents d’orateurs au grand public. Ces concours permettent également de développer ses acquis, en tant que futur avocat, dans le but de convaincre facilement un jury composé d’experts en la matière : professeurs de droit, avocats, enseignants-chercheurs…

Zoom sur ces concours d’éloquence avec Yassine Yakouti.

Yassine Yakouti : voici les concours d’éloquence majeurs

Outre la Conférence Berryer et la Conférence du Stage, d’autres concours d’éloquence sont valides en France. Zoom sur ses concours avecYassine Yakouti.

• Le Concours de la Conférence

Le Concours de la Conférence est un concours d’éloquence créé il y a plus de deux siècles. Le concours a lieu à la Bibliothèque de l’Ordre des Avocats, dans l’enceinte du Palais de Justice, à Paris. Le concours s’adresse notamment aux avocats inscrits au Barreau âgés d’au moins 35 ans et exerçant depuis moins de 5 ans.

À l’issue du concours, les candidats démontreront leur capacité ainsi que leur savoir-faire en public, de soutenir une idée, tout en tenant en compte de la beauté de la langue française.

Ce concours a pour but de désigner les 12 Secrétaires de la Conférence des avocats au barreau de Paris. Ce sont ces 12 secrétaires qui vont organiser les Conférences Berryer.

• La petite Conférence

La petite conférence est un concours d’éloquence qui a été pensé pour les étudiants de l’école de formation du barreau, EFB, ainsi que des élèves avocats non loin de la Cour d’Appel à Paris.

Sa mission principale est de former des candidats pour le concours de la Conférence.

La Petite Conférence, tout comme le Concours de la Conférence, est un concours d’éloquence judiciaire. Elle se déroule en trois tours, pour un discours limité à 7 minutes.

Toutefois, la Petite Conférence n’est qu’un exercice pour les élèves avocats.

Yassine yakouti raconte ses anecdotes sur les concours d’éloquence

Selon Yassine Yakouti, susciter l’émotion chez le jury et le public est la meilleure technique pour gagner lors d’un concours d’éloquence.Yassine Yakouti annonce toujours que faire appel à l’émotionnel regroupe plusieurs paramètres. En premier lieu, il faut savoir convaincre, frapper fort dans ses mots, voire faire pleurer et surtout à faire rire.

Généralement, faire rire son public est le meilleur moyen de relativiser face aux faits alarmants, marquants ou touchants. C’est dans ce sens que le rire prend toute son importance. Il permet, en effet, de transformer le honteux en acceptable.

Toutefois, le texte perdrait toute sa crédibilité si le candidat manque de sérieux. En effet, convaincre son public « passe toujours par un fond sérieux ».

Ainsi « un texte drôle qui répond au sujet ne garantit pas la réussite lors d’un concours d’éloquence ».

Zoom sur la Conférence Berryer

La Conférence Berryer est un événement récursif d’expression orale. Elle existe depuis 1871 et se déroule au palais de justice de Paris.

Les douze lauréats lors du concours de la Conférence des avocats au barreau de Paris, un ancien Secrétaire de la Conférence, un invité célèbre, les spectateurs ainsi que deux valeureux candidats participent à cette Conférence.

Depuis sa création en 1871, la Conférence Berryer était le lieu d’entraînement des candidats qui participaient au concours de la Conférence des avocats au barreau de Paris. Elle avait pour objectif principal de critiquer la qualité de leurs discours, en vue d’une amélioration.

Ces dix dernières années, pour Yassine Yakouti, la Conférence Berryer est devenue un exercice jubilatoire et cruel pour les candidats et les secrétaires.

Deux sujets sont proposés à l’avance aux candidats. Après avoir choisi leur sujet, les candidats préparent un discours avant de le déclamer devant l’invité, les douze secrétaires ainsi que le public, appelés aussi « le peuple de Berryer ».

Une fois le discours du candidat terminé, les secrétaires rapportent leurs critiques. Ils peuvent réagir sévèrement, charnellement… Souvent, ils adoptent un ton fin avec beaucoup d’humour.

Du point de vue de Yassine Yakouti, la Conférence Berryer est un champ d’entraînement des secrétaires. En effet, les réactions à chaud face aux imprévisibles prestations des candidats se rapprochent de la réactivité que doit avoir un avocat.

Différemment de sa variante qui est la Conférence Tronchet dont le sujet n’est connu que 5 heures avant le concours, les sujets de la Conférence Berryer sont connus 15 jours plus tôt.

• Où se déroule-t-elle ?

La Conférence Berryer a lieu au Palis de Justice de Paris. À la base, elle se déroule dans la Salle des Criées, mais peut changer, selon la disponibilité. En effet, elle peut être déplacée vers la bibliothèque de l’Ordre des Avocats, dans la première chambre de la Cour d’Apple ou encore dans l’auditorium de la Maison du Barreau.

• Quand ?

La Conférence Berryer a lieu une douzaine de fois par an, soit une séance par Secrétaire. Elle se déroule typiquement en soirée, à partir de 21 heures, pour une durée de 2 à 3 heures.

Yassine Yakouti décrypte la Conférence du Stage

La Conférence du Stage est un emblématique et traditionnel exercice de rhétorique. Pour Yassine Yakouti, elle constitue également un élément de la formation des avocats.

La Conférence du Stage est un concours d’éloquence juridique. Elle est ouverte à ceux titulaires d’un Master 1 en droit ou d’une maîtrise.

Ce concours de prestige a vu les meilleurs juristes s’affronter. Nous pouvons noter : Georges Flécheux, Henri Batiffol, Henry Mornard, Georges Vedel, René Cassin, Guy Carcassonne, Jean Rivero, Berthold Goldman, ….

Le jour du concours, les candidats prononceront au moins deux discours devant un public qui sera composé de leurs pairs. Les discours répondront à une question juridique qui a été élaborée par l’une des hautes juridictions européennes ou françaises en termes d’administration.

La Conférence du Stage est composée de trois tours. Lors du premier tour, les candidats choisiront eux-mêmes leurs sujets de discours. Quant aux secrétaires de la Conférence et au président de l’Ordre, ils dressent une liste comportant douze noms de candidats.

À l’issue du second tour, six candidats dont trois sont choisis par les secrétaires de la Conférence et le président de l’Ordre et trois par le public de la Conférence, interviennent sur des sujets « tirés au sort ».

Lors du dernier tour, les six candidats qui interviendront sur un seul et même sujet tirent leurs positions respectives au sort.

À la fin des plaidoiries, les quatre meilleurs candidats seront désignés comme étant les secrétaires de la Conférence du Stage.

Par ailleurs, il est à noter que le seul titre que peut remporter un avocat tout au long de sa carrière est le titre de « secrétaire de la Conférence du stage ».

Le titre de « secrétaire de la Conférence du Stage » est considéré comme étant un « titre convoité », « vieux, mais donne un statut très élevé dans les écoles de droit et au Palais de Justice ». D’ailleurs, les secrétaires de la Conférence du Stage sont qualifiés comme étant des « aristocrates du barreau ».

Selon Yassine Yakouti, les secrétaires élus lors de la Conférence du Stage ont de réels privilèges et deviennent alors des avocats très recherchés.

Découvrez le CV de Yassine Yakouti : https://www.yassine-yakouti.fr/ 

 et ici : https://viadeo.journaldunet.com/p/yassine-yakouti-yassine-yakouti-7978266 

Les derniers articles par Infos Nouvelles Technologies (tout voir)

Recent Articles