Covid-19 : où en est l’Angleterre à la veille de la levée des restrictions ? – infos-it.fr

Le gouvernement de Boris Johnson a acté la levée des restrictions encore en vigueur en Angleterre, alors que les contaminations sont en hausse dans le pays.

Des mois qu’ils attendaient ce « Freedom Day ». Les Anglais vont enfin retrouver le plaisir d’aller en boîte de nuit ou de voir leurs collègues au bureau, lundi 19 juillet, avec la levée des dernières restrictions sanitaires en vigueur. Malgré une reprise de l’épidémie de Covid-19 qui n’est plus à prouver en Angleterre, le Premier ministre britannique Boris Johnson a fait le choix de maintenir les réouvertures prévues, après les avoir repoussées une première fois au mois de juin. Cas contact du ministre de la Santé, ce dernier passera pourtant la réouverture à l’isolement. A l’approche de la levée des restrictions, franceinfo revient sur la situation sanitaire en Angleterre.

Plus de 54 000 nouveaux cas ont été identifiés pour la seule journée du 17 juillet au Royaume-Uni. Des chiffres qui n’avaient plus été atteints depuis la mi-janvier. A titre de comparaison, la France en compte près de 11 000 pour la même journée. La dynamique de l’épidémie chez le voisin britannique apparaît plus inquiétante, comme le montre ce graphique réalisé par franceinfo.

Malgré une vaccination bien avancée sur le territoire, la virulence du variant Delta fait que le virus continue de se propager dans le pays. A ce rythme, un membre du conseil scientifique britannique cité par la BBC (en anglais) estime que les autorités pourraient enregistrer jusqu’à « 200 000 cas et 2 000 hospitalisations par jour » d’ici la fin de l’été. Pour l’instant, les hospitalisations restent contenues. En date du 13 juillet, 740 patients ont fait leur entrée à l’hôpital, bien loin des plus de 1 500 admis quotidiennement lors de la vague de l’automne 2020, souligne la BBC (en anglais).

Face au nombre croissant de cas, la pression monte autour de l’application de dépistage et de traçage des cas du service public de santé (NHS). Chargée de prévenir l’ensemble des cas contacts pour leur demander de s’isoler, elle fonctionne à plein régime et fait craindre des pénuries de personnel, empêchant certains services de fonctionner. Une ligne du métro de Londres a ainsi dû être interrompue le 17 juillet, faute de personnel suffisant dans la salle de contrôle, en raison de cas contacts, rapporte la BBC (en anglais).

Recent Articles

spot_img