Qu’est-ce que le woofing ? : Solution de voyage très économique

Qu’est-ce que le woofing ? : Solution de voyage très économique

Le Willing Workers on Organics Farms (woofing) est une solution de voyage très économique. C’est un concept solidaire qui permet aux touristes et autres voyageurs de faire des économies. Il met en relation des familles d’accueil habitant généralement des fermes et des woofers en quête de gîte.

En fin de compte, les deux parties en sortent gagnant. Les fermes bénéficient d’une main-d’œuvre gratuite (6 heures maximum) tandis que les woofers ont de quoi manger et où dormir. Donc, il s’agit d’une alternative pour passer des vacances à moindre frais.

Woofing : Cette tendance

Le woofing est une tendance touristique qui fait son petit bonhomme de chemin et qui suscite un engouement général. La raison de cet intérêt est due au fait qu’il permet aux touristes de voyager à petit prix. Il se pratique en famille, en couple ou seul. Très souvent, les fermes qui proposent ce type de collaboration sont adeptes de l’agriculture bio.

Les travaux pour lesquels les woofers sont sollicités sont notamment :

  • des travaux de jardinage ;
  • des travaux d’extraction de laits de vache et de fabrication de fromages ;
  • des travaux de désherbage ;
  • Des travaux de construction d’entrepôts, etc.

Bien entendu, si vous avez d’autres compétences telles que la tenue de compte, la comptabilité, la gestion financière, etc. vous pouvez les faire valoir. 

En optant pour des vacances en mode woofing, vous faites non seulement une immersion linguistique, mais vous pourrez également faire la découverte des sites touristiques majeurs de la région.

Où partir pour faire du woofing ?

Il existe plusieurs destinations où les touristes peuvent faire du woofing. Une petite recherche sur internet et vous pouvez accéder à la liste exhaustive des pays où trouver des hôtes prêts à vous recevoir. Il est dénombré à ce jour 88 associations nationales de wwoofing.  Vous pouvez tout aussi bien vous adresser aux indépendants. Donc, vous choisirez une destination qui vous plaît et qui répond à vos aspirations. Les offres sont fortes notamment pendant les périodes de récoltes.

La Nouvelle-Zélande et l’Australie font partie des destinations les plus prisées par les adeptes du wwoofing. Ce sont deux pays où le coût de la vie est particulièrement bas.

Beaucoup de woofers qui aiment les pays tropicaux trouvent de plus en plus des offres de vacances en mode woofing en Amérique du Sud, en Europe de l’Est et l’Afrique. Vous pouvez notamment vous rendre en Afrique du Sud, en Hongrie, en Croatie ou encore dans les Caraïbes. Dans les destinations d’Amérique latines, vous aurez l’occasion de vivre l’ambiance et la vie au cœur des ranchs.

Le Woofing en Angleterre est ce possible ?

Il faut remonter aux années 70 pour voir les premières expériences de Wwoofing écologiques. Ce sont ses origines anglaises qui lui valent son nom (World Wide Opportunities on Organic Farms).

Donc, il est paradoxal de demander s’il est possible de faire du woofing en Angleterre. En réalité, c’est un pays qui regorge d’une multitude de fermes et d’exploitations agricoles. Les habitants des villages y sont vraiment accueillants. En plus, comme mentionné plus haut, vous aurez l’occasion d’apprendre la langue anglaise. 

Pour réserver une place de woofer, vous devez vous rendre sur le site officiel de Woof UK. L’accès à la plateforme dure généralement une année et ne vous coûtera que quelques livres Sterling. Les woofers font leurs demandes aux fermes et communautés via ce site.

Recent Articles

spot_img