Cryptomonnaies Majeures en 2021 : Argent Virtuel ou Monnaie Numérique ?

Cryptomonnaies majeures en 2021 : argent virtuel ou monnaie numérique ?

Le développement des technologies de l’information et de la communication a entrainé l’émergence de nouveaux modèles monétaires. Ce courant a également permis l’apparition de nouvelles monnaies virtuelles. Encore appelées cryptomonnaies, monnaies digitales ou argent virtuel, les monnaies numériques se généralisent de plus en plus. Elles servent pour différentes transactions quotidiennes. Le fonctionnement de ces monnaies est régi par de puissants systèmes appelés blockchains.

Indépendantes, la valeur de ces monnaies n’est pas indexée et elle ne suit pas les cours ou fluctuations de la bourse. Les institutions financières n’ont aucun pouvoir sur l’évolution des monnaies numériques. Pourtant, leur transparence et leur sécurité sont assurées. À de nombreux égards, elles représentent l’avenir du système financier. Découvrez les cryptomonnaies majeures de 2021 !

Le Bitcoin (BTC)

Le Bitcoin est la plus ancienne des cryptomonnaies. Elle est également la plus importante à l’heure actuelle. C’est la cryptomonnaie originelle possédant une capitalisation boursière. Un tour d’histoire rappelle qu’elle n’a pas eu une genèse facile. Le bitcoin a été créé en 2009 par un individu ou une équipe anonyme qui porte le pseudo Satoshi Nakamoto. De nombreuses raisons expliquent la création de cette monnaie virtuelle. Premièrement, ses fondateurs désiraient mettre fin à la domination monétaire des institutions financières et des gouvernements sur les peuples.

Après le crash du marché immobilier aux États-Unis d’Amérique, le puissant pouvoir des banques et des autres institutions financières a été mis à nu. Dans un second temps, les fondateurs de cette cryptomonnaie désiraient rendre plus simples les transactions financières. Les frais de transactions sont moindres, voire inexistants, dans ce système. De plus, les transactions sont personnelles et protégées.

Toutefois, il a fallu attendre l’an 2017 pour voir le Bitcoin atteindre une valeur boursière de 20 000 dollars. Dès l’or, sa capitalisation n’a cessé de croitre au fil des années. Le Bitcoin se fabrique par un procédé spécifique appelé le minage. Il s’appuie sur un réseau pair-à-pair. Ce réseau est constitué d’un ensemble d’ordinateurs qui font fonctionner la cryptomonnaie au moyen de la blockchain.

Contrairement aux monnaies classiques, le Bitcoin est fabriqué en quantité limitée. L’offre totale est limitée à 21 millions de jetons. Une fois cette quantité atteinte, il n’aura plus de minage. Excellente alternative de paiement, il offre une grande variété d’avantages assez intéressants.

Le premier avantage de l’utilisation de cette monnaie digitale est la rapidité des transactions effectuées. En effet, grâce à son système pair to pair, il s’étend dans toutes les régions du monde. Les transactions se font avec une rapidité déconcertante. De plus, il facilite les paiements internationaux sans contrainte de devises. Il réduit de manière considérable les tracasseries et les dépenses liées à ses transactions.

Cerise sur le gâteau, plusieurs grandes entreprises l’ont adopté comme moyen de paiement. Il s’agit de l’unique cryptomonnaie qui présente un intérêt particulier aux yeux des marques et sociétés les plus importantes du monde. Il est largement accepté partout dans le monde.

Un autre avantage du Bitcoin, c’est son accessibilité et la sécurité qu’il offre. En effet, tout le monde peut en posséder. Aussi, il bénéficie d’un système de sécurité très impressionnant. Bien conçu, son système est programmé pour faire face à toute intrusion malveillante.

En outre, le Bitcoin possède un avantage qui marque la différence avec les autres monnaies. Il s’agit de son amélioration continue. Continuellement, de nombreux développeurs travaillent sur ce projet. L’objectif est d’améliorer le système et d’offrir des moyens de paiement d’excellente qualité.

Après la création du Bitcoin, plusieurs autres monnaies virtuelles ont vu le jour. Elles proposent également des alternatives de paiement assez intéressantes.

L’Ethereum classic

Après le Bitcoin, l’Ethereum est la cryptomonnaie la plus connue et la plus utilisée. Quant à l’Ethereum classic, elle a été créée en 2016 suite au piratage du réseau de l’Ethereum originelle. Ce piratage a entrainé le vol de plus de 10 % des tokens en circulation.

Pour pallier cette défaillance du système de base et offrir un moyen de transaction numérique rapide et sécurisé, l’Ethereum Classic a vu le jour. Il faut noter qu’un autre objectif de cet argent virtuel est de financer la création d’applications à travers le monde. La blockchain de la monnaie est ainsi devenue une plateforme publique des applications décentralisées et des contrats intelligents.

À l’instar du Bitcoin, l’Ethereum Classic présente de nombreux avantages. Quelques-uns lui sont spécifiques. D’abord, toutes les transactions effectuées sur la blockchain de cette cryptomonnaie sont immuables. En d’autres termes, elles ne peuvent pas être modifiées, changées ou encore supprimées. Ce premier avantage permet d’assurer une excellente sécurité du réseau, mais aussi de préserver un bon niveau de décentralisation.

Grâce à un système automatisé, les différentes transactions effectuées sont reçues, traitées et vérifiées en un laps de temps. Il permet d’effectuer des transactions rapides et sécurisées. D’une fiabilité élevée, la blockchain Ethereum classic est programmable. Cet avantage permet aux différents développeurs de créer facilement des applications, des contrats intelligents et même des jeux.

Le Stellar (XLM)

Créé en 2015, Stellar est un protocole de blockchain. Décentralisé, ce mode de paiement open source vise à faciliter les transactions financières entre différentes devises d’une région à une autre. Pour mieux alimenter son réseau et ses opérations, Stellar a mis sur pied sa propre cryptomonnaie appelée Stellar Lumens ou encore XLM.

Les utilisateurs du réseau et de sa cryptomonnaie peuvent facilement effectuer des transactions financières illimitées. Aussi, ils peuvent envoyer et trader toutes les formes de devises. L’objectif ultime est de fonder un unique réseau où tous les systèmes financiers peuvent cohabiter.

Comme les précédentes cryptomonnaies, elle fonctionne sur une blockchain qui s’appuie sur le consensus SCP (Stellar Consensus Protocole). Ce dernier vise à assurer la sécurité et la rapidité de la plateforme. Elle assure également un contrôle décentralisé du réseau. De nombreux atouts peuvent être tirés de l’utilisation de cette monnaie virtuelle et de sa blockchain.

Il s’agit notamment des coûts de transaction appliqués sur la plateforme. Bien que les frais de transaction soient moindres pour plusieurs cryptomonnaies, Stellar Lumens se distingue clairement. En effet, quelle que soit la taille de la transaction, elle est facturée à 0,000 01 XLM. Outre cet aspect, elle est en partenariat avec les plus grandes entreprises et sociétés technologiques. Cela facilite les activités de développement de la blockchain.

Pour finir, Stellar XLM dispose d’un mécanisme de consensus très souple et flexible. Il permet de conclure des transactions rapidement et en toute sécurité. Très peu de réseaux ont pu atteindre le degré d’efficacité du Consensus de Stellar.

Le Litecoin (LTC)

À l’instar des précédentes cryptomonnaies, le Litecoin fait partie des monnaies digitales les plus tendance de cette année. Créé depuis 2011, il utilise pour son fonctionnement le protocole peer-to-peer. Cette cryptomonnaie partage plusieurs similarités avec le Bitcoin.

L’utilisation de cette cryptomonnaie est efficace pour les transactions moins importantes. Avec une blockchain bien conçue, elle sert à effectuer des transferts entre les individus et les entreprises. Si le Bitcoin est utile pour un investissement à long terme, le litecoin est idéal pour investir à court terme.

Toutefois, il présente des avantages très intéressants. Bien que la technologie de fabrication soit plus complexe que celle des autres cryptomonnaies, le Litecoin possède une grande rapidité de transaction. Les blocks sont générés quatre fois plus rapidement et il y a la possibilité de faire plusieurs transactions au même moment.

Sa capitalisation est faible sur le marché. Cependant, il offre la possibilité de faire de nombreux trades. Les jetons disponibles pour cette cryptomonnaie sont estimés à 84 millions, soit quatre fois plus que le Bitcoin.

Le Ripple (XRP)

Très connu, le Ripple est l’apanage des institutions financières classiques. En effet, c’est la toute première monnaie virtuelle qui soutient ces dernières. Dans ce milieu, sa popularité ne souffre d’aucune limite. Par ailleurs, son réseau ne cesse d’attirer de nombreux et grands acteurs du domaine financier. De nombreux indicateurs montrent qu’un investissement dans cette monnaie digitale est une bonne opération.

Premièrement, le Ripple a toujours demeuré dans le Top des cryptomonnaies depuis son avènement. Il doit sa notoriété à la solidité de son projet soutenu par les institutions renommées et les plus grandes banques du monde. En outre, il est plus aisé d’utiliser cette monnaie au cours des transactions dans le système financier classique.

Par ailleurs, les frais de transaction sont très peu élevés. De plus, ces frais demeurent généralement stables au cours du temps. Un autre avantage de cette cryptomonnaie, c’est son caractère décentralisé. En effet, malgré qu’il soit porté par les plus grandes banques d’investissements, les transactions sur les réseaux du Ripple se font de manière décentralisée. C’est une monnaie polyvalente avec des transactions instantanées.

Le NEM

Signifiant New Economy Movement, le NEM est une cryptomonnaie qui fonctionne de façon semblable à l’Ethereum classic. Il représente surtout une excellente solution pour porter l’économie imminente de la blockchain.

Toutes les transactions sont effectuées en utilisant le XEM. Il possède l’une des meilleures capitalisations sur le marché de la cryptomonnaie. À travers son réseau, le NEM propose une gamme de fonctionnalités intéressantes. Il est possible d’effectuer des transactions, de créer des actifs financiers et même d’échanger des messages. Le langage JAVA est utilisé par cette technologie qui la différencie de l’Ethereum classic.

Le Monero

Depuis l’an 2020, la cryptomonnaie Monero fait partie des principales monnaies digitales à gain élevé. Au début de cette année, son cours a connu une croissance de plus de 50 %. Comme le Bitcoin, il a eu des débuts assez timides avant de connaitre une accession fulgurante.

Il a été créé pour répondre aux besoins d’anonymat qui se fait ressentir dans les différentes transactions. Cependant, il est d’une utilité multiple. En effet, il sert de moyen d’échange de biens et de services. Il est aussi utile sur les marchés de devise pour les activités de trading. Lorsqu’il est mis sur les portefeuilles, il permet d’effectuer des paiements instantanés.

Le Monero est une monnaie décentralisée et fongible. Elle peut être échangée contre d’autres monnaies. Ces échanges se font suivant des valeurs égales. L’anonymat et la rapidité des transactions sont d’autres de ses caractéristiques. Il est le leader des monnaies digitales en matière d’anonymat total. Tous les détails liés aux différentes opérations faites sur sa blockchain sont cryptés et protégés.

Le Dash

À l’origine la monnaie numérique Dash a été conçue dans le but de préserver l’anonymat de ses utilisateurs. Elle était connue sous l’appellation du Darkcoin. Quelques années plus tard, son fondateur a redéfini les objectifs de la cryptomonnaie et l’a baptisé Dash.

Il vise maintenant à faciliter les échanges de biens et services sur toute la planète. Il permet aussi de faire des transactions financières d’une région à l’autre du monde. Pour atteindre son objectif, Dash s’est associé à près de 4800 fournisseurs de produits détaillants.

Il offre également plusieurs avantages. Le Dash est totalement accepté comme une monnaie. En disposant de jetons en Dash, les utilisateurs peuvent effectuer des achats. Très accessible, les frais de transactions sont moindres et quasi inexistants pour certaines opérations. Pour finir, il est possible de l’utiliser quotidiennement via les applications conçues à cet effet.

L’Augur

Moins connu du grand public l’Augur est une monnaie virtuelle qui repose sur deux principales actions. D’abord, elle sert à la création des marchés. Dans un deuxième temps, elle est utile pour le trading d’actions partagées. Elle fonctionne sur une blockchain qui est tirée du réseau d’Ethereum.

Elle possède également une panoplie d’avantages non négligeables. Il s’agit notamment de la fiabilité du projet de la crypto. En effet, l’équipe derrière le projet est compétente et jouit d’une bonne notoriété. Celle-ci est très respectée dans le monde des monnaies virtuelles. En outre, elle est décentralisée et possède une application disponible en version alpha et bêta.

Le Made Safecoin

Le MadeSafecoin est une pièce temporaire de cryptomonnaie issue du projet Maidsafe. Il s’agit d’un projet qui visait à décentraliser internet. Il s’échange sur le réseau MAID qui opère de manière peer-to-peer. Contrairement à la plupart des autres monnaies digitales, la création du MadeSafecoin se fait par farming. Ce mode de fabrication permet de mieux contrôler la vitesse des transactions.

Bien qu’il soit fabriqué différemment, il offre une excellente sécurité sur son système. Aussi, Maidsafe est un projet d’avenir qui retient une attention particulière.

Les cryptomonnaies sont l’avenir monétaire. Il urge de les adopter pour être au diapason des évolutions du monde.

Autres articles sur la Crypto Monnaies

Recent Articles

spot_img