Allemagne: le marché automobile encaisse son pire mois de septembre depuis 30 ans

   Francfort, 5 oct 2021 (AFP) –

Le marché automobile allemand a connu un mois de septembre noir avec moins de 200.000 véhicules neufs écoulés, du jamais vu en 30 ans alors que la pénurie de puces électroniques n’en finit pas de plomber le secteur.

   Au total, 196.972 voitures neuves ont été immatriculées dans le pays le mois dernier, soit une chute de 25,7% sur un an, selon les données publiées mardi par l’Agence fédérale de l’automobile KBA.

   « C’est le pire mois de septembre depuis 1991 », a commenté la fédération des importateurs automobiles VDIK.

   En cumul depuis janvier, le secteur a vendu 2,02 millions d’automobiles, affichant désormais un bilan négatif de 1,2% en comparaison annuelle.

   « Nous nous dirigeons actuellement vers un marché automobile en stagnation voire en déclin en 2021 » et ce malgré le niveau « extrêmement bas de l’année précédente » marquée par la crise du Covid-19, commente Reinhard Zirpel, président du VDIK.

   Après avoir connu une reprise en première partie d’année, après le choc de la pandémie, le marché est freiné par la pénurie persistante de puces électroniques. Septembre est le troisième mois de baisse d’affilée après -25% en juillet -23% en août.

   La production affiche elle un recul annuel de 44% en septembre, pour

208.700 véhicules sortis des chaînes d’assemblage.

   Les exportations ont de même fortement reculé de 43%, à 154.400 unités, selon les données de la fédération automobile VDA.

   « Les goulots d’étranglement de livraison pour les semi-conducteurs ont de nouveau été l’obstacle déterminant à la production » en septembre, souligne le VDA.

   Les effets de la pénurie « se poursuivront probablement jusqu’en 2022 », a quant à lui déclaré Nikolai Setzer, patron de l’équipementier Continental, à l’agence DPA.

   Les constructeurs Opel, Volkswagen et Ford ont déjà décidé de fermer pendant plusieurs semaines des sites de production en Allemagne.

   Volkswagen en particulier va mettre au chômage partiel pendant deux semaines en octobre son usine amirale de Wolfsburg, qui fabrique notamment sa compacte Golf et son SUV Tiguan.

   La seule lueur sur le marché provient encore de la croissance des ventes de voitures électriques, qui ont augmenté en septembre de 59% sur un an, pour atteindre une part de 17% dans les ventes totales.

   Les ventes de véhicules hybrides ont elle augmenté de 13,5%, selon la KBA.

   Dans le détail, Volkswagen (-23%) a consolidé sa position de leader avec 19,5% de part de marché. Ses rivaux Mercedes (-50%) et BMW (-19%) ont aussi terminé dans le rouge.

Autres Articles

 Opel, Volkswagen et Ford ont décidé de fermer pendant plusieurs semaines des sites de production en Allemagne, étant touchés par la pénurie de puces électroniques qui paralyse les usines du monde entier.

L’Internet des objets ou IOT (Internet Of Things) cherche à rendre communicants des objets utiles au quotidien afin de développer des services plus innovants aux utilisateurs. De plus en plus dans le monde, il est observé des milliards d’objets connectés tels que les smartphones, enceintes, téléviseurs, montres, tablettes, ordinateurs, etc.

Joe Biden dévoile, jeudi 5 août, son plan pour verdir l’industrie automobile américaine, face à des concurrents chinois et européens agressifs. Le président américain entend booster les ventes de voitures électriques et muscler les réglementations environnementales allégées par son prédécesseur pour « faire face à la crise climatique. »

Recent Articles

spot_img