Révolution du leasing électrique en France : plus de quota et des conditions assouplies pour tous !

Le leasing électrique : une révolution sans limite de quota pour les véhicules avec des conditions d’éligibilité assouplies

Décryptage du nouveau système de leasing électrique en France

Avec l’essor des voitures électriques, le gouvernement français a mis en place un programme pour faciliter l’accès à ce type de véhicule pour les particuliers. Le leasing électrique, également appelé location avec option d’achat (LOA), permet de louer une voiture électrique sur une période de trois ans avec la possibilité de l’acquérir à terme.

Une bonne nouvelle vient rassurer les futurs bénéficiaires : il n’y aura finalement pas de quota initial de 25 000 voitures, contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment. Cette décision sera prise par décret gouvernemental.

Ce que vous devez retenir :

  • Le leasing électrique sans quota offre l’accès facilité aux voitures électriques, avec un revenu fiscal de référence fixé à 15 400 €.
  • Conditions d’éligibilité : parcourir plus de 15 km entre domicile et travail, ou plus de 8 000 km annuellement.
  • Le programme inclut la location de véhicules électriques neufs et d’occasion, avec des offres variées selon les constructeurs.
  • Conseil : attendre le décret sur le bonus écologique 2024 pour les revenus entre 14 089 € et 15 400 €.

Pas de quota et des conditions d’éligibilité assouplies

  • Pas de quota : selon les informations publiées par Mobilians, il n’y aura pas de plafond de 20 000 demandes comme cela avait été évoqué auparavant.
  • Revenu fiscal de référence : le seuil de revenu fiscal de référence pour être éligible au leasing électrique est fixé à 15 400 € par an et par part, soit un peu plus élevé que celui du bonus écologique.
  • Conditions de distance : pour pouvoir bénéficier de cette offre, il faut répondre à l’une des deux conditions suivantes : parcourir plus de 15 kilomètres entre son domicile et son lieu de travail, ou effectuer plus de 8 000 kilomètres par an avec son véhicule personnel.

Lire : Le leasing social, une initiative aux succès retentissants

Le leasing électrique : comment ça marche ?

Le programme de leasing électrique propose aux particuliers de louer une voiture électrique pour une durée minimale de trois ans. Cette offre s’adresse aux personnes dont le revenu fiscal de référence par part ne dépasse pas 15 400 € par an. En outre, il est nécessaire de résider à une distance d’au moins 15 km de son lieu de travail ou de parcourir plus de 8 000 km par an dans le cadre de son activité professionnelle.

Il est prévu d’étendre ce programme à tous les citoyens français ayant un revenu fiscal inférieur à 15 400 € au cours de l’année 2024, dans la limite des véhicules disponibles.

Le programme sera également ouvert aux véhicules électriques d’occasion ou transformés, à condition que leur première immatriculation ou transformation ait eu lieu il y a moins de trois ans et demi.

Exemples de voitures électriques disponibles en leasing

  • Citroën ë-C3 (36 mois/45 000 km) : à partir de 54 € par mois
  • Fiat 500e (36 mois/45 000 km) : à partir de 49 € par mois
  • Hyundai Kona Electric (37 mois/37 000 km) : à partir de 95 € par mois
  • Nissan Leaf (37 mois/37 500 km) : à partir de 65 € par mois
  • Opel Corsa Electric (36 mois/45 000 km) : à partir de 94 € par mois

Recharge rapide et économique pour tous : Pourquoi choisir ce type de Superchargeur de voiture électrique plus qu’un autre ?

Quelques conseils pour les bénéficiaires potentiels du leasing électrique

Pour les personnes ayant un revenu fiscal de référence compris entre 14 089 € et 15 400 €, il est conseillé d’attendre la publication du décret sur le bonus écologique 2024 avant de signer un contrat de leasing. En effet, ces bénéficiaires pourraient ainsi profiter d’une aide financière plus importante.

Par ailleurs, il est important de bien étudier les différentes offres proposées par les constructeurs automobiles, car certaines marques limitent le kilométrage total pendant la durée du contrat. Par exemple, Stellantis propose une offre à 45 000 km tandis que Renault se limite à 35 000 km.

Le leasing électrique représente une excellente opportunité pour les particuliers souhaitant acheter une voiture électrique sans avoir à supporter l’intégralité de son coût dès le départ. Grâce à la suppression du quota initial de 25 000 voitures et à des conditions d’éligibilité assouplies, cette solution devrait contribuer au développement des véhicules propres en France.

Informations & Technologies chez Infos IT
Passionné de tech et d'innovation, je plonge au cœur des dernières tendances, décodant nouveautés et avancées. Mes analyses et découvertes alimentent votre curiosité technologique
Miguel desforet
spot_imgspot_img

Actualités

spot_img